Whitesnake


 

Cliquer sur ce lien pour ouvrir le player de la ZanZanA WebRadio

Players Externes:

       

 

Forums

 
Line Up
Membres actuels
    David Coverdale – chant
    Doug Aldrich – guitares
    Reb Beach – guitares
    Uriah Duffy – basse
    Tommy Aldridge – batterie
    Timothy Drury – claviers
 
En deux (ou trois) mots
WHITESNAKE à travers les années…

1973 : David Coverdale devient le chanteur de Deep Purple. En trois ans il enregistre trois albums studio : ‘Burn', 'Stormbringer', 'Come Taste The Band' et deux live 'Made In Europe' et ‘Last Concert In Japan’. Tous seront certifiés disques d’or et de platine.

1976 : en mars, Coverdale quitte Deep Purple pour se lancer dans une carrière solo.

1977 : Sortie du premier album solo 'David Coverdale’s Whitesnake', très vite suivit de 'Northwinds'. C’est à l’occasion d’une série de concerts montée pour promouvoir ce disque, que David décide de s’entourer de musiciens pour former Whitesnake. Le tout premier enregistrement à paraître sous ce patronyme sera le EP 4 titres 'Snakebite', sur lequel figure la reprise de « Ain’t No Love In The Heart Of The City » qui va vite devenir l’un des classiques intemporel du groupe.

1978 : sortie de « Trouble » qui entre dans le Top 50 en Angleterre

1979 : sortie de « Love Hunter », Top 30 en Angleterre

1980 : Jon Lord (claviers) et Ian Paice (batterie) tous deux membres fondateurs de Deep Purple rejoignent Whitesnake.

Sortie de « Ready An’ Willing » qui se classe n°6 en Angleterre et entre dans le Top 100 des ventes aux USA.

Le single « Fool For Your Loving » est Top 10 en Grande Bretagne.

“Live In The Heart Of The City”, un album live enregistré pendant la tournée qui suit la sortie de "Ready An' Willing", est mis sur le marché en novembre et se classe n°5 en Angleterre

1981 : sortie de « Come An’Get It », qui sera n°2 en Angleterre grâce au single « Don’t Break My Heart Again » (n°17)

1982 : l’album « Saints An’ Sinners » est n°9 en Angleterre, le single « Here I Go Again » fait un carton dans de nombreux pays.

1983 : Devant plus de 50 000 fans, Whitesnake filme sa prestation en tête d’affiche des « Monsters of Rock » à Castle Donington

1984 : "Slide it In" est Top 10 en Angleterre. Comme tous les albums du groupe, il est certifié disque d’or à de nombreuse reprises. Il offre également à Whitesnake l’opportunité de signer un contrat avec Geffen Records pour le territoire américain, où il se classe Top 40. Le groupe se produit deux fois ( !) au festival Super Rock à Tokyo au Japon.

1985 : Whitesnake entame sa première grande tournée aux Etats-Unis. Le groupe est tête d’affiche du festival Rock In Rio au Brésil.

1987 : Fort d’un line up complètement remanié, Whitesnake sort un disque tout simplement baptisé “Whitesnake”. Cette huitième galette sera numéro 2 des ventes aux USA où il va se vendre à plus de 7 millions d’exemplaires. Une nouvelle version du single “Here I Go Again” est n°1 ! 'Is This Love' sera (seulement) n°2 et ‘Still of the Night’ n°9.

1989 : sorti de ‘Slip Of The Tongue’ (enregistré avec Steve Vai à la guitare) qui se classe dans le Top 10 des deux côté de l’Atlantique. Le 18 août Whitesnake est la tête d’affiche du festival « Monsters Of Rock » à Castle Donington. Un mois plus tard le groupe sera à l’Hippodrome de Vincennes. Peu de temps après, Coverdale décide de mettre les activités de son groupe en veille pour se consacrer à d’autres projets.

1991 : David Coverdale commence à travailler avec  
Divers Liens
Lien Sponsorisé - Retrouvez les produits de Whitesnake chez notre partenaire Amazon.fr
 
Réagissez
blog comments powered by Disqus
 
Google Video
Loading...
Loading...
 

Google News
Loading...
Amazon.fr Téléchargements MP3
   

ACCUEIL ZANZANA ON SOCIAL NETWORK NEWS